fbpx

La pastilla est un plat traditionnel du Maghreb, constituĂ© d’une sorte de feuilletĂ© (de « feuille » qui se dit ouarka1, proche de celle de brik), Ă  base d’oignon, de pigeons (ou de poulet, de pintade, ou encore, plus rĂ©cemment, de fruits de mer), de persil, de coriandre, d’Ĺ“uf dur et d’amandes, mĂ©lange de sucrĂ© et de salĂ©, parfumĂ© Ă  la cannelle. Elle est souvent servie lors des fĂŞtes, juste avant le plat principal.

Le terme « pastilla » est un mot d’origine espagnole, dĂ©rivĂ© du terme pastel (« gâteau » ou « tarte » en français)2. C’est lors de la chute d’Al-Andalus, en 1492, que les rĂ©fugiĂ©s maures ont emportĂ© avec eux, en Afrique du Nord, une multitude de recettes dont la pastilla3. La pastilla au pigeon et aux amandes est souvent dĂ©signĂ©e comme Ă©tant une recette originaire directement d’Al-Andalus. Elle utilise des volailles raffinĂ©es comme le pigeon, les cailles, la perdrix et autrefois la colombe. Bien que cette origine (et cette Ă©tymologie) soit la plus frĂ©quemment proposĂ©e, Paula Wolfert (en) et d’autres chercheurs marocains la contestent, affirmant qu’il ne s’agirait que d’une coĂŻncidence, et que la recette de base serait d’origine berbère4.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Shopping cart
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0